Accueil > Comparaison Agile et Macroscope, Comparaison Agile et méthodes traditionnels, Comparaison Agile et Merises, Gestion d'équipes, Méthodologie Agile, Organisation du travail > Contrôler le chaos : comparaison entre les approches traditionnelles et les méthodologies Agiles

Contrôler le chaos : comparaison entre les approches traditionnelles et les méthodologies Agiles

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Like This!

 

Add to FacebookAdd to DiggAdd to Del.icio.usAdd to StumbleuponAdd to RedditAdd to BlinklistAdd to TwitterAdd to TechnoratiAdd to Yahoo BuzzAdd to Newsvine

1         Introduction

La plupart des méthodologies modernes visent à contrôle du chaos qui peut survenir dans un projet informatique. Chacun a sa stratégie et si on demande aux experts de la méthode, chacun dira que la sienne est meilleure.

Le chaos c’est quelque chose qui ne devait pas arriver. Mais qui peut arrive. Donc, gérer le chaos, c’est de gérer l’incertitude des évènements possibles.

2         La comparaison

Chacun propose un modèle qui permettra soit géré ou encore faire face au chaos. Mais, généralement on trouve 2 grands modèles. Le premier est modèle prédictif, qu’utilise généralement la méthode Mérise ou la méthode Macroscope.

Quant aux secondes modèles, celui qui est utilisé par les méthodologies Agiles est plus réactif que prédictif.

2.1      Le modèle prédictif

Par le modèle prédictif, comme son nom l’indique, on essaie d’établir un plan de travail qui va défini l’ensemble des étapes nécessaires pour livrer le projet. D’abord en définissant, les grandes étapes qui seront bien sûr en sous étape.

Le plan résultant final permet de livrer le logiciel selon un calendrier défini. Et si en cours, de route le client arrive avec un changement. Le modèle prévoit une mécanique de gestion des demandes changements et généralement, les demandes de changements sont exécutées en fin de projets.

2.1.1      Le problème du modèle prédictif

Malheureusement, même si vous c’est vos meilleurs planificateurs qui construisent les plans de travail. Il arrivera des problèmes, des changements qu’ils étaient impossibles à prévoir.

La mécanique des demandes de changement fonction généralement bien. Il ne permet pas de changer rapidement de directions ou d’orientation du projet.

Mêmes choses, lorsque problème survient en cours de routes, il devient difficile de suivre le beau plan et redemande un replanification.  Donc, le chargé de projet, aussi un bon comptable pour pouvoir bien gérer les budgets.

N’oublions qu’avec le plan, vient un budget qui va couvrir tous les frais d’exécution. Donc, tout changement va demander un rajustement de budget, et j’ai vu rarement à la baisse.

2.1.2      L’avantage

Ce modèle est plus simple à expliquer et à justifier aux dirigeants d’entreprises. Car, ils peuvent voir comment va « normalement » se dérouler le projet et surtout comment sera dépensé l’argent qui sera alloué pour lui.

Le gestionnaire pourra suivre aussi facile. Il aura aussi par conséquent, avoir des points de contrôles réguliers.

2.1.3      Type de projets

Cette approche fonction pour des types de projets, dont le risque, ou la gestion du risque  est limitée. Un projet dont nous avons une plage de fonctionnalités définie. Il est facile d’établir un plan de projet.

Il vous suffira de mettre un bon gestionnaire de projets qui géré,  les différents imprévues qui pourra arriver.

2.2      Le modèle réactif

Le modèle réactif est le modèle qu’utilisent les méthodologies pour gérer et accepter le changement qui peut arriver encore de route.

Je précise, ce n’est pas parce qu’on est dans un modèle plus réactif qu’on ne fait de la planification. Sans écrire de long plan, je prends des notes pour planifier mes journées ou mes semaines de travail.

2.2.1      Le délai ou la durée

Les approches traditionnelles essaient de planifier aux mieux l’ensemble du projet. Tous les travaux qui seront à faire. Mais, les approches agiles, un prédicat qu’il va avoir du changement qu’on nous devrons l’adresser.

Au lieu de faire une planification pour la durée complète, on fait pour un court cycle. On découpe aussi le projet en phases. Et pour chacune, des phases l’objectif est de livrer une partie de logiciels fonctionnels et utilisables.

2.2.2      Le cadre budgétaire

Comme nous ne défissions pas un plan global pour le projet. Il est donc impossible de définir un budget global pour le projet.  Nous travaillons avec un cadre ou une enveloppe budgétaire définis.

Ce budget ne couvera pas l’ensemble du projet. Mais, un parti que les différents cycles pourront puiser.

L’avantage de modèle budgétaire, c’est que nous savons ce que va couter cette phase du projet.

2.2.3      La liste d’épicerie

Imaginer partir à l’épicerie, avec liste et un billet de 100$, sans savoir les différents prix des articles à acheter.

Il est facile de mettre tous les articles dans le panier, sans compter. Mais, lorsqu’il sera temps de payer à la caisse. Il pourrait arriver qu’on manque d’argent.  C’est pourtant ce que fait le modèle prédictif.

Dans un modèle, réactif, au lieu de tout mettre  dans le panier sans compter le prix final. Nous priorisons d’abord, avant de partir à l’épicerie, l’importance des différents articles.

Une fois rendus à l’épicerie, nous pourrons choisir les articles selon la priorité, l’importance. Mais surtout en respect à notre budget. Donc, arrivés à la caisse, nous n’aurons pas de difficulté à payer.

2.2.4      La réaction aux changements

Au lieu de mettre en place une mécanique, qui est parfois complexe, qui permet d’adresser en fin de projets, les demandes de changements. On dit aux clients que le changement est bienvenu. Mais, qu’il pourrait avoir des conséquences le contenu de son panier d’épiceries.

Exemple si, notre conjointe nous appelle pendant l’épicerie, nous pourrons devoir choisir d’échanger ou non, un article. Le tout en contexte de notre budget : temps et argent.

De plus, comme le cycle de livraison est court, généralement 2 à 4 semaines, il sera facile de le planifier pour le cycle suivant s’il n’y a pas de possibilité de l’inclure dans le courant.

2.2.5      Les types de projets

Le modèle prédictif convient généralement pour de projets qui contiennent beaucoup d’incertitude. Exemple des projets qu’il y a beaucoup, de recherches et développements.

Souvent, il est utilisé dans application de technologies de pointe, dont l’organisation n’a pas encore la parfaite maitrise.

Le développement d’applications qui sont destinées dans un marché en plein mouvement Il fonctionnement bien dans ce genre de modèle.

2.2.6      Les inconvénients

Cette approche permet de réduire l’incertitude en réduisant le délai de livraison. Mais, c’est bien beau de le dire dans une phrase. Mais, il aura aussi des impacts sur l’organisation tant du travail.

Dans les approches traditionnelles, la livraison s’effectuait en fin de projet. Mais, avec l’approche le plus part des approches Agiles, l’équipe de projets livrent une partie du logiciel dans un délai court, 2-4 semaines et surtout à rythme soutenu.

Donc, il faut aussi en prendre conscience.

3         Conclusion

Les deux approches cherchent à leur manière à gérer le chaos. Mais, chacun utilise une stratégie différente de l’un de l’autre. Ni l’une ni l’autre n’est meilleure que l’autre. Elle convient à différents types de projets et d’organisation. N’ayez pas peur de prendre le temps d’évaluer vos besoins et surtout des impacts sur votre organisation.

Si vous voulez posez une réflexion sur l’impact des méthodologies agiles, je vous invite à lire ce billet : Agile, de Haut jusqu’en bas, et Droite à Gauche.

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. décembre 7, 2010 à 1:12

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :