Je n’ai pas de solutions, juste une approche pour en trouver.

Like This!

Add to FacebookAdd to DiggAdd to Del.icio.usAdd to StumbleuponAdd to RedditAdd to BlinklistAdd to TwitterAdd to TechnoratiAdd to Yahoo BuzzAdd to Newsvine

Souvent, je commence mes interventions chez mes clients par cette phrase. Je ne vous le cacherai pas, plusieurs restent surpris ! Un consultant qui n’a pas de solution !

C’est pour cela que je prends toujours le temps de leur expliquer qu’il m’est impossible d’avoir une solution à un problème que je ne connais pas ! Et que même que lorsque j’aurais une connaissance suffisante du problème à résoudre, la choix de la solution de m’appartiendra pas.

La meilleure des solutions ne conviendra peut-être pas à son contexte d’entreprises ou de personnes. Pour expliquer, je prends souvent de l’exemple: Il peut vouloir aller chercher un litre de lait au dépanneur !

Pour aller chercher son litre de lait, je peux lui proposé plus moyens de transports (plusieurs solutions). Mais, si je ne regarde pas ses capacités ou ses intérêts. Le choix de la solution, dans ce cas si le moyen de transport, il sera mauvais par définition. Donc, il n’est pas ma responsabilité de faire ce choix. Mais, bien de conseiller au mieux notre client en lui proposant plusieurs solutions dans son contexte.

Ce principe d’idées s’applique aussi à l’informatique et au développement logiciel. Trop souvent nous voulons livrer NOTRE meilleure solution sans regarder au contexte.

Donc affirmant que je n’ai pas de solutions. Je ne veux pas dire que je suis dans l’incapacité d’en trouver. Mais, que peu importe la solution ou les solutions que je pourrais trouver. Je dernier choix ou encore la décision sur la solution choisis, ne repose pas sur mes épaules, mais sur celle du client.

En conséquence, nous devons être là pour conseiller, pour apporter des lumières les choix possibles, poser des questions qui permettront en bout de courses aux clients de prendre sa meilleure décision.

Il ne faut pas oublier que notre premier devoir en appliquant cette approche que nous ne devons pas à trouver une seule solution, mais un éventail de solution possible !

Les devoirs d’apprentissage de la problématique restent tout aussi présents. En amenant le client à prendre et comprendre tant son besoin que les solutions possibles. Là je pense qu’est la seule solution qu’on peut avoir tout long du projet bien plus qu’une simple réponse ou qu’une simple solution.

En terminant, la prochaine fois qu’un client vous demandera si vous avez une solution à son problème. Essayer de lui dire que vous n’en avez pas, que vous avez seulement une approche pour en trouver. Bien sûr, j’espère que ce sera une approche Agile. Si vous le faite avec confiance, je suis sur que le client travaillera longtemps avec vous.

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. octobre 1, 2010 à 2:01

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :