Accueil > Agile > Agile plus qu’un Buzzword et comment faire des affaires en agiles

Agile plus qu’un Buzzword et comment faire des affaires en agiles

On attendant parler partout des méthodologies agiles, comme étant le nouveau buzzword à la mode.

Et quand, quelque chose devient la saveur du mois, beaucoup de gens, très souvent avec les meilleures intensions du monde (et je le dis sans ironie), voie surgie des occasions d’affaires.

L’occasion d’offrir de nouveaux services à leurs clients. Car, beaucoup de gens, veulent se lancer à cette nouvelle approche, mais ne savent pas trop comment. Donc, le premier réflexe qu’ils ont, c’est engager un consultant.

Pour faire carrière en consultation, je sais que nous sommes vites à dire présent. Même si on n’a pas toujours la compétence. Ce billet n’est pas une critique sur le travail de consultant, étant moi-même consultant et propriétaire d’une petite firme de consultant, se serait me tirer dans le pied avec un fusil à lunette.

Mais, il faut avoir la sagesse de se former, et aussi d’intervenir dans notre spécialité et au besoin de faire partenariat. Je dirais même parfois, réinventer ou créer un nouveau modèle d’affaires.

Car, tant dans le contexte des méthodologies agiles, que d’autres secteurs de l’industrie, il est impossible de tout connaître.

A titre, d’exemple, j’effectue du conseil en méthodologies agiles depuis plusieurs années, depuis 2002, et je pratique régulièrement. Et, il m’arrive encore d’apprendre de nouvelles choses à ce sujet.

Je sais qu’il existe d’excellente formation théorique, par exemple la certification Scrum Master, certaines formations Lean et surement du côté Crystal Clear. Tout comme, il existe de nombreux livres aussi excellents, les uns que les autres.

Mais, dans beaucoup de choses, la pratique et l’expérience de terrain valent de l’or. En suivant la formation, Certification Scrum master, vous apprendrez à animer le « Scrum matinal ». Je l’espère, que votre formateur vous donnera des exemples, et surtout comment s’en sortir, quand le Scrum n’atteint pas son objectif.

Je me souviens de professeurs de base de données à l’université, qui disait vous allez comprendre aujourd’hui, ou dans 10 ans, la modélisation de données. J’avais compris à lors, la modélisation de données. Mais, ça m’a pris 10 ans (manière de parler) pour comprendre ce voulait dire son expression. Si tu as le cerveau, les habilités, un bon professeur, etc. Tu pourras apprendre facilement la théorie. Mais, il faut plus que la théorie pour la mettre en pratique.

15 Ans, plus tard, la différence maintenant en modélisation de données, je pense que je suis meilleur. Mais, surtout je peux trouver plus rapidement une solution aux cas nos théoriques.

C’est la même, vous pourriez lire, des tonnes de livres sur le « pair programming », seule l’expérience pourra vous dire qu’en mettant 2 individus ensemble, pourquoi ça fonctionne tout suite. Et en changeant, l’un des partenaires l’efficacité du pair sera réduite à zéro.

Quand on veut se lancer dans les méthodologies agiles. Il faut aller chercher les formations, lire les livres, les blogues comme celui-ci. Mais, ce qu’il ne faut jamais oublié. Que malgré parfois, un grand nombre d’années d’expériences en informatiques. Que lorsqu’on commence, dans une nouvelle technologie, comme les méthodologies agiles, nous redevenons des juniors pour un temps. Le temps, que l’expérience rentre. C’est d’une question de temps et d’effort.

Rappelons-nous, quand nous avons commencé, quand nous étions juniors, la plus grosse erreur qu’on a tous faite. C’était de ne demander de l’aide, que souvent trop tard. Et maintenant, que l’expérience de la vie, que l’expérience professionnelle a rentrée, oui, dans d’autres secteurs. Il serait sage de demander cette aide dès le départ.

Et pourquoi, en utilisant le bon vieux principe qui a fait sait preuve. Le bon vieux compagnonnage. Faire du compagnonnage, c’est d’être agile avec les méthodologies agiles.

Il y a de la place pour tout le monde, pour faire de la consultation en méthodologies agiles, Mais S.V.P. arrêtons d’improviser, arrêtons de vendre de l’air. Revenons aux 4 principes agiles, au manifeste, afin d’offrir une véritable offre agile.

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :